Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

CONTACTEZ-NOUS

NOS PARTENAIRES

 

L'importance de ne pas arrêter le régime alimentaire - source «Emmanuelle Seve»

L'importance de ne pas arrêter le régime alimentaire - source «Emmanuelle Seve»


 

Extrait du blog d'observations d'Emmanuelle Seve « Unissons-nous pour comprendre », maman d'Eléonore : http://emmanuelleseve.unblog.fr/

Eléonore continue à progresser beaucoup. Ce qui est frappant quand on l'observe, c'est sa gestuelle. Alors qu'elle avait tendance à se mouvoir dans tous les sens, à bouger ses mains, à se secouer de la tête aux pieds, elle est maintenant une jeune fille (12 ans et demi) posée et ne présente plus aucune agitation motrice. C'est sa professeur de chant qui me l'a également fait remarquer. Pendant les cours, elle n'éprouve plus le besoin de se trémousser, même si elle est fatiguée. Elle chante bien droit et reste calme. Les autres symptômes ne sont pas réapparus, ni troubles bronchiques, ni troubles intestinaux. Il va de soi qu'elle continue quotidiennement son régime alimentaire sans gluten et sans protéines de lait. Il lui arrive peut-être encore un peu de tousser quand elle court (réflexe bronchique), mais ça ne vire plus en asthme et la toux cesse instantanément la course arrêtée. Ce qui n'était pas le cas avant, puisque sa toux pouvait durer des heures après une activité sportive et de toute façon même au repos. Concernant les TOC, se laver les mains plusieurs fois par jours, ou ranger ses affaires sans arrêt, ça ne lui est plus jamais arrivé. Ces symptômes semblent donc guéris. Au niveau de la croissance, elle est un peu plus grande que la moyenne, quand au poids, elle se trouve presque dans la moyenne. Elle a pris 6 kilos en une année pour 12 cm. Elle reste toutefois d'apparence plutôt très mince.


Des analyses de sang récentes n'ont montré aucune carence, elle a suffisamment de protéines, aucun problème thyroïdien, l'hémoglobine et le fer sérique sont normaux, elle n'a pas de carence en calcium, ce qui est encourageant vu qu'elle ne mange aucune protéine de lait.


Concernant l'école, elle est selon sa maîtresse en progrès constants. Elle n'a aucune peine à suivre le niveau. Elle n'a plus de problème avec les mathématiques, elle sait résoudre un problème. Elle reste peut-être un peu plus lente que la moyenne, mais rend des épreuves sans aucune faute, tant en français que dans les autres branches. Elle participe de mieux en mieux à toutes les activités scolaires. Elle est de plus en plus reconnue de ses camarades qui lui expriment de la sympathie.


A la maison, elle est agréable, obéit aux ordres donnés, et surtout à table, mange plus vite. Elle était très lente pour manger à l'époque et n'avait même pas fini son entrée quand le reste de la table se trouvait déjà au dessert.


Tous ces progrès sont sans doute le fruit de sa discipline. Concernant le régime alimentaire, il faut être très prudent et le suivre à la lettre. Trop d'exceptions risqueraient d'altérer à nouveau la paroi de l'intestin grêle et de la rendre hyperperméable. A mesure que le temps passe, de plus en plus de chercheurs sont convaincus que l'autisme régressif a sa source dans l'hyperperméabilité de l'intestin grêle. Cette hyperperméabilité est la source de nombreuses maladies de civilisation et ces dernières ne font qu'augmenter. Pour ce blog, je ne traite bien évidemment que de l'autisme régressif. Certains pensent qu'une fois réparée, la paroi du grêle reste inaltérable. Je mets en doute cette théorie. La paroi de cet organe est très fragile et des aliments pour lesquels nous n'avons pas d'enzymes adéquats vont forcément l'altérer par le simple fait de n'être pas digérés. De grosses molécules vont franchir la paroi et pénétrer dans la circulation sanguine. Donc, dans la mesure du possible, ne pas céder à la tentation de faire trop d'exceptions. De rares exceptions n'ont pas l'air de poser de problème, le corps s'en accommode. Ce qui ne convient pas, c'est la répétition des exceptions.


Il est à noter que l'alimentation préoccupe de plus en plus de gens soucieux de conserver la santé et de prévenir les maladies. Encourager les enfants à se nourrir sainement est un capital pour leur avenir. Les rendre conscients est primordial.


Eléonore entrera en août en sixième primaire, l'année avant le cycle d'orientation. Il sera intéressant de voir si elle sera plus rapide dans ses activités scolaires et surtout si elle réussira à réintégrer l'école publique. Mais pour l'instant soyons reconnaissants de voir tous les progrès qu'elle a accomplis et félicitons- la d'avoir guéri l'autisme régressif, ce qui n'était pas gagné d'avance.