Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

CONTACTEZ-NOUS

NOS PARTENAIRES

 

La maladie coeliaque ou «intolérance au gluten » - source Wikipédia

La maladie coeliaque ou «intolérance au gluten » - source Wikipédia
Wikipédia est une encyclopédie collaborative en ligne, universelle et multilingue fonctionnant avec le principe wiki.

Wikipédia a pour principe d'offrir un contenu libre, neutre et vérifiable que chacun peut éditer et améliorer.
 

 
La maladie cœliaque (parfois appelée cœliaquie ou intolérance au gluten ou sprue), est une maladie auto-immune, caractérisée par une atteinte de tout ou partie des villosités recouvrant l'intestin grêle. Cette maladie est due à une intolérance au gluten et des protéines apparentées que l'on trouve dans certaines céréales (blé, seigle, orge, épeautre, avoine). Il en résulte une malabsorption et donc des carences alimentaires. Les personnes cœliaques doivent s'abstenir à vie de consommer les produits contenant ces glutens, ce qui permet une régression complète des symptômes de la maladie.

Causes

Il existe une nette prédisposition familiale à la maladie cœliaque dont la prévalence est de l’ordre de 10 % chez les parents de premier degré d’un patient atteint. La maladie n'est présente essentiellement que chez des patients porteurs de certains groupes HLA (HLA-DQ2 ou HLA-DQ8) mais la présence de ces groupes ne signifient pas, pour autant, être porteur de la maladie[1].

En dehors de ces prédispositions génétiques, d’autres facteurs environnementaux, probablement infectieux, viraux et/ou bactériens encore mal connus, sont susceptibles de déclencher la phase active de la maladie (la responsabilité d’un rotavirus est parfois mise en cause).

D’autres facteurs pourraient aussi avoir un rôle tels une introduction trop précoce du gluten dans le régime alimentaire du nourrisson. L'allaitement maternel serait, au contraire, un facteur protecteur.

La maladie cœliaque a deux pics de fréquence avec une révélation soit dans la petite enfance, le plus souvent entre six mois et deux ans soit après l'introduction du gluten dans le régime alimentaire, ou à l'âge adulte le plus souvent entre 20 et 40 ans. Les formes à révélation tardive (après 65 ans) ne sont cependant pas rares.

lire la suite